développement et promotion d’applications innovantes de la fibre de jute

DÉCOUVRIR LE PROJET

Le constat

Dans le contexte écologique actuel, les actions en faveur de l’éco-conception amènent les industriels à étudier et intégrer les fibres naturelles pour leurs performances mécaniques et leur renouvelabilité.

2ème fibre naturelle la plus produite au monde derrière le coton, le jute pousse principalement dans le golfe du Bengale : plus de 90% de la production de cette fibre se répartit entre le Bangladesh et l’état indien limitrophe du Bengale occidental.

Malheureusement la plupart des applications du jute aujourd’hui restent à faible valeur ajoutée (sacs, géotextiles, tapis, etc.) et souffrent de la concurrence des matières synthétiques.

En 2014 plus de 30 millions de bengalis dépendent encore directement ou indirectement de la filière du jute rien qu’au Bangladesh (CARE).

Le Jute Lab a donc deux objectifs complémentaires : participer à généraliser l’éco-conception des matériaux composites et ainsi aider la filière du jute au Bengale à se développer.

La mission

Connaître la fibre

En encadrant des projets de recherche et de caractérisation, en auditant et cartographiant les acteurs de sa chaîne de valeur au Bengale, en répertoriant ses nouvelles applications.

Démontrer son potentiel

En réalisant des prototypes et des projets de développement dans différents domaines d’applications à plus forte valeur ajoutée, et notamment ceux des matériaux biocomposites.

Sensibiliser le plus grand nombre

À la fois le grand public, les industriels et les acteurs de la recherche, en mettant en avant les propriétés quasi inexploitées et les atouts sociaux et environnementaux de la fibre de jute, notamment au cours d’évènements ou d’expéditions à forte visibilité.

Les réalisations

Le projet Agami

Nouvelle preuve de concept

Depuis janvier 2017, le Jute Lab travaille en collaboration avec Karenjy pour développer un concept-car qui intègre des pièces prototypes réalisées à l’aide de différentes solutions composites à renfort fibre de jute. Cette preuve de concept vise à démontrer tout le potentiel de la fibre de jute dans le domaine automobile.

La Mazana II

Karenjy est le fabricant de voitures malgache repris en 2008 par l’antenne locale de l’entreprise à but socio-économique Le Relais. C’est aujourd’hui l’une des seules marques automobiles africaines. L’usine de Fianarantsoa produit à façon un 4x4 à carrosserie 100% composite, adapté aux routes de Madagascar. Le projet Agami explore des pistes d’éco-conception de la Mazana II.

2017-18, réalisation des premières pièces

En mai 2017, l’équipe du Jute Lab s’est rendue en mission exploratoire à Madagascar pour rencontrer les équipes du Relais, se familiariser avec la chaîne de production, et prototyper la première pièce de carrosserie en composite à renfort fibre de jute ! Le Jute Lab a ensuite réalisé les premières pièces démonstratrices en jute et plastiques recyclables en France, courant 2018.

 

 

 

 

 

 

 

2018, sensibilisation de l’industrie automobile indienne

Avec ce nouveau projet le Jute Lab veut sensibiliser le marché automobile et notamment le marché indien qui représente un débouché potentiellement considérable pour le jute. Les propriétés de la fibre de jute, ressource locale disponible en quantité, permettraient aux constructeurs d’alléger et de réduire l’impact sur l’environnement de leur véhicule. Pour cette raison, l’équipe du Jute Lab réalise en 2018 plusieurs missions à la rencontre des acteurs de l’automobile et du jute, en Inde et au Bangladesh.

2019-20, prototypage et preuve de concept terrain

Une fois le véhicule démonstrateur prototypé dans les ateliers de production de Karenjy à Madagascar, il partira en 2020 pour une expédition phare d’évaluation terrain à travers l’Afrique, par la côte ouest et jusqu’en France. Plus de 20 000 km à parcourir, plus de 20 pays à traverser, un an de remontée à la rencontre et au service de l’éco-innovation !

L’équipe

Quentin Mateus

Quentin Mateus

Porteur du projet Agami

 

Cyprien Cayla

Cyprien Cayla

Service civique prototypage et filière

Margaux Pourret

Margaux Pourret

Responsable technique du Jute Lab

 

Mathilde Clout

Mathilde Clout

Service civique sensibilisation

Corentin de Chatelperron

Corentin de Chatelperron

Fondateur du Jute Lab

 

Guillaume Salaün

Guillaume Salaün

Stagiaire développement petits démonstrateurs

Les actualités

Les partenaires

Contact

Newsletter